L’Université de Poitiers a souhaité amorcer un virage dans sa gestion de la qualité de vie au travail en proposant une stratégie organisationnelle qui élargisse la prévention des accidents du travail et des risques psycho-sociaux au mieux-être global de la communauté universitaire. L’objectif est de passer d’une approche centrée sur la maladie à une approche centrée sur l’efficacité et la reconnaissance, en développant notamment les sentiments de compétence, d’autonomie et d’appartenance.

Il s’agit d’une approche globale qui comporte des mesures stratégiques dans tous les environnements qui constituent l’Université de Poitiers, et dans les grandes dimensions du mieux-être que sont les pratiques de gestion, l’équilibre travail – vie personnelle, l’environnement de travail (intérieur et extérieur) et les habitudes de vie (alimentation, activité physique, gestion du stress, etc.),

La démarche QVT de l’Université de Poitiers s’appuie également sur deux grands principes directeurs en lien avec l’éthique de l’Université de Poitiers que sont l’équité (éliminer les différences évitables ou injustes, liées notamment au sexe, au statut, au salaire, au temps disponible, etc) et l’inclusion (la communauté universitaire doit accepter, respecter et valoriser les différences d’aptitudes et de compétences de toutes les personnes qui la constituent, dans son propre intérêt).

 

Les acteurs

Le Pôle Santé, Qualité de Vie au Travail (SQVT)

Le pôle SQVT a pour mission d’apporter un conseil ou une information à l’ensemble des personnels et de les accompagner individuellement dans le cadre :

  • des démarches administratives pour l’octroi d’un congé pour raison de santé ;
  • d’une reprise d’activité après une période plus ou moins longue de maladie ;
  • de situation de handicap ;
  • de souffrance au travail ;
  • de la réflexion sur la fin de carrière.

Il participe aux actions de sensibilisation et de prévention des situations de ruptures professionnelles et de risques psychosociaux, ainsi qu’aux actions visant l’amélioration des conditions de travail (cadre de vie, action sociale, discriminations, égalité femme/homme, etc…).

Organisation du pôle SQVT :

  • Responsable du pôle, correspondante handicap des personnels et responsable PMR (plateforme de mutualisation des retraites) : Valérie Durando
  • Service conseil à agent (maladie, accident de service) et PMR : Hélène Masveyraud –
    Catherine Rumeau – Sophie Brin
  • Service Qualité de Vie au Travail : Chantal Vallet
  • Service handicap personnel : Adèle Lambert
  • Service social (assistant social) : Pascal Baskens
  • Service action sociale et culturelle : Christine Pascaud-Bangoura – Patricia Daudenthun –
    Valérie Jouve – association InterCAS

Le Comité du Mieux Être

Le Comité du mieux-être (COME UP) est chargé d’impulser, de coordonner et d’évaluer les actions prévues dans le schéma directeur sur la qualité de vie au travail, en lien avec les services et les commissions concernés. Ses missions exactes sont présentées dans les  Statuts COME UP 2020-2024 . Il se réunit une fois par mois en séance ordinaire.

Au 1er septembre 2020, le COME UP est composé de :

Membres statutaires

  • Président : Pr. Laurent Bosquet
  • Assistant social : Pascal Baskens
  • Médecin du travail : Dr. Amel Chaaf
  • Responsable du service hygiène et sécurité : Gabriel de Saint Martin
  • Responsable du pôle qualité de vie au travail : Valérie Durando
  • Représentante du CHSCT : Valérie Lefeuvre

Personnes qualifiées

  • Mathilde Souchet, personne qualifiée (DRH)
  • Jean Christophe Vuattoux, personne qualifiée (IAE)

Personne en charge de la permanence du COME UP

  • Chantal Vallet, service QVT

Le service santé au travail

Le service de santé au travail s’adresse à tous les personnels titulaires ou contractuels de l’Université de Poitiers, les sites délocalisés de Niort et d’Angoulême inclus. Par convention, le service prend également en charge le personnel ENSMA, le personnel CNRS et INSERM présent sur les sites de Poitiers et du Futuroscope. Les doctorants ayant un contrat de travail avec l’Université de Poitiers, l’ENSMA ou le CNRS sont ainsi inclus dont les personnes pouvant solliciter le service.

L’équipe, composée d’un médecin du travail, une psychologue clinicienne spécialisée dans les problématiques de travail et une infirmière en santé au travail, accompagne le personnel sur des sujets divers liés à l’amélioration des conditions de travail et la prévention ou l’accompagnement des problématiques de santé.
Site internet : https://ssu.univ-poitiers.fr/sante-au-travail/

Présentation du schéma directeur

L’Université de Poitiers s’est doté le 31 janvier 2020 d’un schéma directeur sur la qualité de vie au travail. Fruit d’une concertation importante entre les différents acteurs de la QVT au sein de l’établissement et les membres de la communauté universitaire, ce schéma directeur doit permettre à l’Université de :

  • Répondre aux besoins fondamentaux de chaque personne afin qu’elle puisse s’épanouir sur son lieu de travail et contribuer ainsi à la richesse de notre Institution
  • Développer une communauté universitaire tolérante, innovante et en mesure de donner son plein potentiel pour le rayonnement de notre Institution
  • Développer un environnement naturel, bâti et de travail qui soit à la fois sécuritaire et propice à l’adoption d’un mode de vie physiquement actif et à l’interaction entre les membres de la communauté.

Contact et permanences

La permanence du COME UP et du service QVT est assurée par Chantal Vallet.
Courriel :  qvt@univ-poitiers.fr
Téléphone : 05 49 45 33 71

La convention P.A.S. signée entre la MGEN et l'Université de Poitiers

                 Dans le cadre de la convention P.A.S.(*)  signée avec l’Université :
  • Mise en place de lieux neutres de parole, d’écoute et de conseil dit « espace d’accueil et d’écoute (EAE) » ayant pour but l’accompagnement des personnels fragilisés connaissant des difficultés personnelles et/ou professionnelles et s’appuyant sur le référentiel relatif au fonctionnement des espaces d’accueil et d’écoute. L’ EAE a vocation d’assurer l’accueil, l’écoute et l’orientation des bénéficiaires. Les personnels pourront se présenter spontanément ou être dirigés vers ce dispositif par les services de la DRH, le médecin du travail et/ou l’assistant social des personnels.
  • Mise en place d’actions de prévention et de promotion de la qualité de vie au travail à destination des personnels, des professionnels et des encadrants. Elles pourront se présenter sous la forme de conférences, de groupes d’échanges et de pratiques, d’ateliers, de plaquettes d’information, permettant de développer les connaissances, la capacité à gérer son capital santé pour favoriser le bien-être et la santé au travail.
(*) Mise en place d’un Réseau de Prévention, d’Aide et de Suivi au profit des personnels de l’Université dans le but de favoriser la santé au travail et le maintien dans l’emploi des personnels soumis à des risques professionnels particuliers ou fragilisés ou atteints par des affections entrainant une difficulté dans leurs exercices professionnels.